top of page
  • Photo du rédacteurayutec

Une sauvegarde, pour quoi faire?

Dernière mise à jour : 2 févr. 2023

Nous évoquons ici un sujet bien trop souvent négligé et non testé: les sauvegardes de sécurité.

Quand nous parlons de sauvegardes, il s’agit de vos données, de votre serveur/stockage, de vos adresses, de vos photos ou tout document qui est important pour vous et qui ne pourrait pas être reproduit.

Nous allons commencer par énumérer le problème fréquent des sociétés qui ont – ou pensent – avoir des sauvegardes.

Ayant travaillé pour de grandes sociétés informatiques, parmi les grands constructeurs, nous pouvons vous affirmer avec certitude que dans le domaine de la sécurité des données, la meilleure sécurité reste la sauvegarde!

Mais attention, bon nombre de sauvegardes s’effectuent plus ou moins régulièrement et ne sont pas souvent testées… et au moment de devoir les restaurer, nous nous apercevons trop souvent que des données sont corrompues ou qu’elles ne sont tout bonnement pas récupérables. Un adage dit que l’on n’effectue sa première sauvegarde que le jour où on perd tout… nous ne vous le souhaitons pas, mais nombreux sont ceux qui l’ont confirmé!

Il y a donc quelques règles d’or dans les sauvegardes. Nous pouvons les résumer à la règle 3-2-1-1-0


source: veeam.com

3. 2 sauvegardes en plus des données actives, soit 3 copies des données.

2. Utiliser 2 types de média pour stocker les sauvegardes, un support local et un dans le cloud ou ailleurs.

1 . Stocker une des sauvegardes hors du site (cloud).

1 . Une copie devrait être déconnectée du réseau et actualisée une fois par mois. Cela évite qu’un hacker ne fasse trop de dégâts s’il devait accéder à votre réseau.

0. La sauvegarde doit être testée une fois par mois au minimum

Une rotation des sauvegardes est importante, car une fois écrasées les anciennes données, il est possible de s’apercevoir trop tard d’un document altéré.

C’est une stratégie qui a fait ses preuves et qui peut vous sauver d’une rançon de type ransomware. Nous l’avons vécue chez des clients. Posséder plusieurs sauvegardes peut vous éviter la rançon…

Ok, mais avec quoi et comment sauvegarder? Tout dépend de ce que vous avez…


Les mails? En général, à moins d’avoir votre propre serveur de messagerie Exchange dans vos bureaux, leur contenu se trouve ailleurs chez Microsoft ou un fournisseur internet et des sauvegardes sont donc déjà en place chez eux. Cela n’empêche pas d’en refaire une pour vous… simple export ou outils Synology/QNAP.

Les documents de votre serveur? Oui assurément. Il y a divers outils pour cela, si vous avez un serveur Windows, Linux ou un Stockage réseau.

Les contacts? Si vous utilisez une messagerie Microsoft, il est probable que les contacts soient avec vos mails, donc pas de soucis. Pour les CRM d’entreprise, c’est selon l’outil.


Les photos? Ca, c’est compliqué parfois… selon la plateforme. Et on ne peut pas les reproduire si elles se perdent. Le cloud est une bonne sécurité, mais cela peut vite coûter cher. Un disque externe, un stockage réseau, un stockage chez un fournisseur…

Les applications? Selon les applications, beaucoup aujourd’hui sont dans le cloud, donc rien à faire. Si elles sont chez vous, vous en possédez sans doute les sources et la sauvegarde des données est soit déjà en place, soit elles se trouvent déjà déportées.

Et chez un fournisseur, est-ce cher? Vous pouvez commencer avec 200Gb pour 3 CHF par mois uniquement (Infomaniak).

Dans le cas des outils de type Citrix, rien à faire… car rien n’est chez vous, même pas l’application.

Nous évoquerons aussi les solutions de synchronisation telles que Onedrive, Dropbox ou Mega pour vos sauvegardes dans un autre article.

Nous vous conseillons volontiers sur le sujet, n’hésitez pas.


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page