top of page
  • Photo du rédacteurayutec

Comment choisir son stockage réseau NAS?

Dernière mise à jour : 2 févr. 2023

Stockage réseau (NAS), lequel acheter ?

En termes de stockage, la plupart connaissent bien les disques externes en USB plus ou moins rapides, parfois aussi en Thunderbolt, voire plus rares en Firewire.

Cependant, il existe une catégorie bien plus intéressante et qui semblait peu accessible à quiconque jusqu’à présent, dans le genre très brut de la TimeCapsule d’Apple… un disque en réseau, principalement utilisé pour la sauvegarde via l’outil TimeMachine. Mais ce n’est pas le but de cet article.

A ce jour, il y a donc 2 principaux acteurs de taille qui offrent la meilleure possibilité, non seulement de stockage en réseau (NAS), mais également de centre d’applications et Multimédia ; il s’agit de QNAP et Synology.

Chez ayutec, nous utilisons les 2.

AttentioPosts | Wix.comn à ne pas confondre NAS et SAN, le 1er est un stockage type réseau, le second est un stockage dédié externe, mais connecté directement à un ou plusieurs serveurs.

QNAP et Synology se partagent un marché non seulement de PME, mais aussi de privés.



Le QNAP, comme le Synology sont des périphériques réseau que l’on connecte idéalement par un câble à un réseau, mais qui pour certains modèles peuvent aussi fonctionner en Wifi, même si ce n’est pas recommandé et moins performant.

Ces périphériques ont chacun plusieurs disques durs, entre 2 et 12 parfois et qui offrent un stockage sûr et redondant en fonction de leur configuration.

Mais alors, juste du stockage ? non.

Ces systèmes sont des serveurs à part entière qui offrent de l’espace disque, mais aussi du multimédia, des applications professionnelles, de la comptabilité, de la gestion de stock, un centre de musique etc… la liste est longue entre les modèles. QNAP offre de base un plus grand choix d’applications, mais Synology permet l’ajout de sources qui contiennent des applications du domaine public ou sous licence GPL.

Leur configuration n’est pas trop complexe, leur prix est très abordable et il augmente naturellement selon le niveau de fonctions ou de performances souhaitées.

En termes de performances, les QNAP sont réputés pour avoir une configuration de base plus puissante, cependant, leur complexité en termes de paramétrage peut parfois laisser perplexe, car l’interface de gestion QNAP (QTS) n’est pas forcément très intuitive. Cette interface est plus personnalisable pour ceux qui le souhaitent.


QTS

Le Synology en revanche est bien plus agréable à gérer, surtout avec sa nouvelle interface (DSM 7) qui offre une palette de possibilités très grande avec un style Windows Desktop accessible en réseau aussi.


DSM 7

Pour continuer sur la partie matérielle, les Synology offrent non seulement une sécurité de redondance RAID classique – comme les QNAP – mais également un système propriétaire appelé SHR qui en plus de donner plus d’espace disque sur les volumes ne requiert pas que tous les disques soient de la même taille. C’est un très gros atout !

Seule contrainte, chaque disque remplacé doit l’être par un de même taille ou plus gros. Par ailleurs, en termes de performances, SHR est plus rapide que du RAID1 ou RAID5.


Le système de fichiers, lui est ext4 pour les deux, forcément, puisque leur système d’exploitation se base sur Linux. A noter que le Synology offre aussi le système BTRFS pour de meilleures performances et une meilleure intégrité des données, comme notamment la gestion de snapshots et versions.

Une fonctionnalité que beaucoup apprécieront, c’est la possibilité d’accéder au NAS depuis l’extérieur, de manière sécurisée et SANS un VPN… sisi. La connexion se fait via le cloud du constructeur, lequel sert de relais vers votre NAS en toute simplicité. Il n’y a en général même pas besoin d’ouvrir de ports sur le Firewall, sauf dans le cas de connexion en direct via DDNS ou pour synchroniser des NAS entre-eux.

Et bien sûr… le sujet principal, les sauvegardes !

Les 2 outils HBS3 et Hyper Backup – plus simple – font le job, sans souci et permettent des sauvegardes déportées sur le cloud, en local sur un disque externe ou encore vers un autre stockage distant en rsync.



HBS3


Hyper Backup

Et pour les plus audacieux, comme c’est un serveur, le NAS permet aussi de mettre à disposition des machines virtuelles, serveurs ou postes de travail en réseau, fonction très utile de la même façon que VmWare.

En résumé, nous pouvons utiliser ces NAS pour :

  • Centre de films en streaming

  • Centre de musiques de streaming

  • Stocker des documents de tout type (certaines contraintes sur QNAP selon le nommage avec certains caractères)

  • Centre de Sauvegardes… des données du NAS, mais aussi de vos ordinateurs, via Acronis ou Timemachine.

  • Télécharger directement des Bittorrent

  • Gestion et mise à disposition de machines virtuelles de type VMWare.

  • (…)

Mais alors, lequel choisir ?

En termes de support, Synology est très performant, ils répondent très vite et efficacement, ce qui n’est pas le cas de QNAP.

Au niveau flexibilité de l’interface graphique (on peut les gérer en SSH aussi), DSM est plus intuitif que QNAP et nous avons une préférence.

Au niveau performances et rendement des volumes, Synology est clairement plus intéressant avec son SHR/BTRFS.

Donc vous l’aurez compris, les 1 systèmes de valent pour être francs, mais c’est plus une question de préférence personnelle et d’usage. Pour un usage quotidien et sans besoin de trop de connaissances, les Synology sont plus adaptés.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page